lundi 13 octobre 2014

ISRAEL OU L’OCCUPATION ET LE COLONIALISME FRANÇAIS CONDAMNES A DISPARAÎTRE POURQUOI ???

L’Axe de la Résisstance en Palestine  est la signification politique de la: liquidation du système sioniste ou le  refus  de "deux  peuples deux états" dans les territoires occupés par Israël.
L’Axe de la Résistance aux Dernières colonies Françaises  indique aussi la : liquidation du système d’occupation colonial franco sioniste dit(TPM) : « Troisième Puissance Maritime Mondiale » ou deal impérialiste de contrôle de l’espace géopolitique insulaire de L’Océan Atlantique à la mer caraïbe, du pacifique à l’océan indien en échange de l’octroi de vacation politique néocolonialiste transautochtone.
Dans cette  perspective antisioniste et anti mondialiste il est  attesté que les nationalismes et patriotismes que ce soit en Palestine  ou aux Dernières colonies Françaises relèvent d’un même combat contre  des occupations d’une même nature usurpatrice impérialiste.
S’agissant d’engager réellement le soutien et la lutte contre  ces deux occupations en Palestine et aux Dernières Colonies Françaises (TPM) ; quelles analyses s’imposent?
En Palestine, il s’agit d’une occupation par décret impérialiste d’un territoire appartenant aux Palestiniens.
Aux Dernières Colonies Françaises, il est question d’une occupation similaire de territoires appartenant aux peuples de : (Martinique, Guadeloupe Guyane, d’Argentine (Malouines), Réunion, Mayotte, Nouvelle Calédonie, Polynésie, Walis et Futuna et autres)
Pour SYANS POLITIK BOKAY  des analyses doivent être menées dans toute stratégie de soutien, qu’il s’agisse de la Résistance Palestinienne ou de perspective de libération des Peuples des Dernières Colonies.
Nous devons nous féliciter  et ne pas faire l’impasse, comme  des occidentalisés autochtones, sur le fait du droit de la Résistance  Palestinienne de bénéficier du réel et principal soutien révolutionnaire de  L’Axe de la Résistance: de l’aide de l’Iran, du Hezbollah libanais, de la Syrie en matière de financement et de logistique (armement, missiles, drones, formation asymétrique pour  combattre l’occupation sioniste).
Concernant la perspective de libération des Peuples des Dernières Colonies nous devons tirer les conséquences étant donné ; l’extension mondiale  de l’Axe de la Résistance aux  alliés et amis de nos peuples, tels que : l’Alliance Bolivarienne en Amérique  du Sud (Venezuela, Cuba, Bolivie, Nicaragua, et autres pays  de la région dans la Caraïbe) ; de la Russie de la Chine et  des pays  BRICS, eux aussi les  amis et les  alliés potentiels des peuples Martiniquais et des dernières colonies.

Cet axe de résistance au nouvel ordre mondial est la puissance globale  constituant les vecteurs stratégiques, logistiques et leviers politiques Moyen-orientaux et d’internationalisation des luttes résistancielles anti impérialistes et anti sionistes  que ce soit en Palestine, en Syrie, au Liban en Irak,au Yémen, Bahreïn  et  dans le monde  où les peuples réclament aide et assistance  face à l’impérialisme.
Nous tenons à souligner que  la résistance palestinienne ne se limite pas à l’OLP (L’Organisation de Libération de la Palestine) mais est composée de diverses organisations dont nous pouvons citer le FPLP, le HAMAS, Le Djihad Islamique et de multiples brigades consensuelles pour la résistance. Cependant toutes ces organisations ne partagent pas les accords de CAMP DAVID et ou les accords d’OSLO, « du plan impérialiste occidental, « DEUX PEUPLES DEUX ETATS » entérinant la forfaiture d’occupation US-REAL de l’Angleterre et de ses comparses  européennes dites  de la communauté internationale.
Une majorité d’organisation palestinienne  dans la ligne  de « L’Axe de la Résistance  Antisioniste" combat pour la libération intégrale de la Palestine occupée, sa restitution  et la liquidation du système sioniste US-RAEL instauré en 1948 par l’ingérence euro-occidentale et les trahisons des réactionnaires et impérialistes arabes pro sionistes.
Cet objectif de la résistance palestinienne ou celle de l’Axe de la Résistance  poursuit l’éradication du système sioniste et l’instauration d’un système juste fédéral regroupant le peuple arabe  et tous les autres citoyens patriotes y compris les noirs originaires discriminés tous palestiniens.




Nous signalons dans la même optique que la Résistance des Peuples des Dernières Colonies à l’occupation Française européenne ne peut se limiter aux organisations traditionnelles ;  même si elles ont près de 50 ans d’existence, y compris pour la Guadeloupe la Martinique en l’occurrence : le MIM, le CNCP, PALIMA, APAL , MPREREOM , GRS , MODEMAS, PKLS et leur autres  organisations syndicales.
L’évidence de la donne imprévisible, relève aussi des logiciels, d’autres formations, organisations, associations, militants qui existent pour soutenir l’Axe de la Résistance avec comme objectif,  la libération nationale et le patriotisme. Ces organisations doivent s’opposer au néocolonialisme transautochtone et au deal-complot maçonnique  de vacation néocolonialiste en échange des concessions géopolitiques sus indiquées au profit de l’impérialisme et au nouvel ordre mondial. La particularité de cette ligne politique est également de Soutenir la Dissidence Anti sioniste française et Européenne anti mondialiste.



Contrairement aux idées reçues du système de détestation des nations: Le peuple français n’est pas l’ennemi de nos peuples, mais les sionistes qui contrôlent les rouages gouvernementaux et institutionnels dont les nations  françaises et européennes opprimées et occupées qui cherchent à se libérer de l’oppression de telles entités et lobbys extérieurs et intérieurs.

Cette nouvelle résistance française et européenne et des Partisans, à l’instar du général DE Gaulle contre les nazis, comprend des français autochtones et naturalisées et autres, des personnalités dissidentes nationalistes et anti mondialistes qui regroupent 2 millions d’adhérents, du panafricanisme  60 000 membres en France et davantage de militants parmi les peuples africains et tiers mondistes, le Mouvement français «  Egalité et Réconciliation » + de 300 000 militants  y compris d’autres dissidents et formations de la résistance contre le nouvel ordre mondial qui comptent des  dizaines de millions de français.
L’Axe de la Résistance aux Dernières Colonies Françaises et le combat anti-impérialiste et Anti Sioniste ne peut faire l’impasse sur les équivoques  et contradictions ou trahisons politiques en Amérique du Sud aux Caraïbes ou en Martinique :
1ER POINT : A PROPOS DE L’IMMIGRATION PALESTINIENNE ET ARABE DANS LE MONDE

Il faut signaler l’existence dans le monde, en Amérique du Sud et aux Caraïbes :
a) Des courants arabes et  palestiniens pros US ET OCCIDENTAUX qui combattent l’Axe de la Résistance
b) Et d’autres courants arabes et palestiniens  ANTI-SIONISTES ET ANTI-IMPERIALISTES partisans de la  Résistance.
c) En Amérique du Sud des sources sûres : « L’opposition syrienne prend ses quartiers d’été à Miami », indiquent dans la doctrine des complots de la CIA et des services sionistes  les connivences entres ARABES ET SYRIENS ANTI BACHAR ET CUBAINS ANTI CASTRISTES contre l’Axe de la Résistance et l’Alba dont (Cuba, Venezuela, Nicaragua, Bolivie et d’autres nations révolutionnaires). Sources :par Agence Cubaine de Nouvelles, Jean Guy Allard :
 http://www.voltairenet.org/article174300.html une nouvelle internationale du terrorisme.

2EME POINT : Notre lutte nationaliste et de libération nationale anti-impérialiste peut-elle faire l’impasse de cette réalité du traitement colonial de l’immigration aux dernières colonies.
Depuis 1931, en Martinique en particulier, des contradictions sont à résoudre dans le traitement colonial de l’immigration arabe et palestinienne par le système colonial.
a)Certains de ces éléments ont été dès le départ très proches de la doctrine de l’administration coloniale et préfectorale et des Békés de par « LEUR NEGOCE IMPORT-EXPORT ET AUTRES » et des alliances équivoques à l’intérêt national.
b) Une immigration de cette nature recrutée et rapprochée des Békés a été constituée en minorité de domination à l’instar des lobbys asiatiques réactionnaires et de  certain de la réaction d’immigration arabe et palestinienne dont l’esprit de corps n’a jamais été avec notre peuple colonisé et opprimé martiniquais.

La recherche de la nationalité française, de la double nationalité «  L’APPAT  DU GAIN DOLLAR /EURO » entraînant  cette immigration à faire le jeu des sionistes Békés. S’agissant de la marginalisation économique, financière et foncière de la nation et de la majorité de notre peuple ; le comportement corporatiste et sectaire économique d’une telle immigration s’est assimilé à la doctrine des Békés juifs qui vivent l’autarcie et LE SYNDROME, DE LA MINORITE ASSIEGEE, QUI  EXCLU DU NEGOCE ET PARTAGE ET DE LA RÉPARTITION DES RICHESSES, la majorité d’une nation ou d’un peuple condamné à l’asphyxie économique dans son pays.

3EME POINT : Un tel complot rejoindrait le plan sioniste impérialiste anti national du nouvel ordre mondial.


C’est suivant l’agenda d’un tel deal géopolitique que l’impérialisme français  ou européen  concéda au social réformisme: « des vacations de pouvoir politique » : ART 73/74 et autres soi-disant « évolution statutaires »,contre la révolution  et pour favoriser l’opposition à l’Axe de la Résistance. Ceci trahissant la souveraineté, et l’autodétermination ou l’indépendance.
En échange de quoi  les impérialistes du nouvel ordre mondial ont décrété leur deal de confiscation, aux peuples des dernières colonies, leur  espace géopolitique, positionnant  la France au rang de « 3eme puissance maritime mondiale ».
A l’instar du leurre impérialiste « DEUX PEUPLES DEUX ETATS EN PALESTINE OCCUPEE » rejeté, par l’Axe de la Résistance et le Peuple Palestinien au profit de la restitution de son territoire et de sa réintégration au Moyen-Orient.
Le nationalisme et le patriotisme martiniquais fidèle à l’Axe de la Résistance et à la Dissidence française et européenne contre le Nouvel Ordre Mondial,  condamne tout statut non-conforme à l’autodétermination et à la souveraineté nationale et  tout deal géopolitique concédant aux impérialo sionistes cette zone d’influence  géostratégique insulaire et continentale et maritime. S’agissant d’une manipulation à confisquer l’indépendance des peuples et nations au profit d’une  3eme puissance maritime mondiale.
Il s’agit de rejeter le scénario impérialo sioniste d’empêcher la réintégration des nations et peuples  riverains des mers et océans caraïbes, atlantique, pacifique, océan indien et autres ; à l’Amérique Latine ou à l’ALBA ,  aux  BRICS et  pays émergents dont la Russie, la Chine, l’Inde , l’Afrique et autres pays du Tiers-Monde pour contrer leur développement identitaire, politique, économique et scientifique.
DECLARATION DE SYANS POLITIK BOKAY/FORT DE FRANCE LE 09/10/2014

ANALYSES  PREALABLES AU SOUTIEN A LA RESISTANCE PALESTINIENNE & A LA  LUTTE DE LIBERATION  PATRIOTIQUE ET NATIONALE AUX DERNIERES COLONIES