vendredi 11 octobre 2013

ANALYSE DE LA SITUATION DES CARAÏBES ET DES COLONIES AVEC LA PENSÉE DU SHIISME ET DE L'IMAM KHOMEINY





 ANALYSE AVEC LA PENSÉE SPIRITUELLE ET POLITIQUE INSPIRÉE DU SHIISME,
DE  LA SITUATION DES OPPRIMES DE LA CARAÏBE ET DES DERNIÈRES COLONIES
ET DE L'AMERIQUE DU SUD.
 «  Peuples afro-caribéens et toutes  composantes confessionnelles,  laïques et ethniques unissez vous ! ».
La théorie et la pratique de l’imam Khomeiny, issues de AHL BEIT( la famille du prophète) me semble adaptées à une compréhension universelle de l’évolution de la lutte des peuples, pour résoudre en commun les contradictions qui les opposent au colonialisme, et à l’impérialismeet ou au sionisme, appelés « estekbar »dans la terminologie de l’imam Khomeiny (Rahim Ollah) 
Il me revient d’apprécier la pensée de l’imam Khomeiny, dans la mesure où nous poursuivons avec un déterminisme, l’action (aamal) et sommes obligés de proroger « le fameux discours sur le colonialisme » de Aimé Césaire plus théoricien martiniquais que praticien autodéterministe.
Un « discours sur le colonialisme » qui n’a pas été concrétisé et mis en application, faute d’action (aamal) et d’applications constructives.
Au  contraire le « discours sur le colonialisme » qui a été   victime du renoncement de ces mêmes politiciens ayant désoriente leur peuple opprimé,dans le renoncement néocolonialiste explicite des décennies acquiescement collaborationniste inscrits dans   (départementalisation, régionalisation, intégration européenne) ques les impérialismes français et ouest européens sont parvenus à faire intégrer aux politiciens à la solde de leur système et idéologies politiques dites « républicaines ».
Un premier principe qui s’explique au plan théologique et politique :
AU PLAN SPIRITUEL et de la solidarité face à l’oppression, l’islam rejoindrait  avec sa communauté internationale,  les peuples opprimes (moustazafines)  caribéens et sud américains et ceux de toute la planète…
 Propositions programmatiques face au constat :
D’ignorance des problématiques spécifiques à l’évolution de nos pays.
 D’Erreurs de certains musulmans caribéens,issus de formation islamique dans certains pays wahhabites et salafites,
Ceux-ci ont  qui ont  engagé  l’islam à tort dans des travers, de manière biensouvent équivoque, avec la marche évolutive de ces peuples et pays que l’islam est censé  encourager et ou accompagner dans leur autodétermination.
La solution du problème est de pouvoir disposer des universités islamiques  et des écoles adaptées (comme au vénézuéla d’Hugo Chavez en rapport avec sa collaboration du président iranien Ahmadinejad) à  la formation des cadres à la compréhension des problématiques des peuples et pays opprimés des Caraïbes et des Amériques

Le secteur caribéen a toujours été  le champ d’action des Noirs précolombiens et post colombiens MUSULMANS[1]  et NON MUSULMANS opprimés, notre vocation n’est-elle pas de rester unis comme nos ancêtres l’ont initié dans leurs luttes pour la survie et l’existence.
CHACUNE DE NOS OBÉDIENCES CONNAISSENT RESPECTIVEMENT LEUR DEVOIR À ACCOMPLIR
EN CE QUI  CONCERNE LES NOIRS MUSULMANS ils se doivent œuvrer  pour le renforcement de l’existence de leurs communautés musulmanes indispensables dans nos pays et nos peuples, face aux tentatives récupératrices et de domination générales des impérialistes occidentaux et ou des féodaux et monarchies wahhabo-salafites, mais en sachant bien qu’une société islamique n’est pas la donne politico sociale  dans ces pays caribéens en majorité non musulman.
Bien que d’importantes communautés musulmanes existent aux Caraïbes et en Amérique du Sud et aux Etat-Unis les  peuples caribéens dans leur écrasante majorité, sont  des centaines de  millions ; en majorité non musulmans.
 Loin de créer des états islamiques, suivant-les propagandistes extrémistes, qui se servent de la religion musulmane comme épouvantail des peuples opprimés au gout des impérialistes ; nous disons au contraire que l’islam recommande et appelle à l’esprit de corps des noirs descendants des africains, dont nombre sont africains, y compris des autres obédiences, qu’ils soient  animistes chrétiens, musulmans et autres…
Nous devrions travailler, à disposer des universités islamiques, et des écoles là où les conditions peuvent être adaptées à orienter la formation des cadres dans la compréhension des problématiques des peuples et pays opprimés des Caraïbes et des Amériques.
Actuellement ici comme dans d’autres secteurs caribéens, cette ignorance des problématiques spécifiques à l’évolution de nos pays, ramène des erreurs de certains  musulmans , chrétiens, et autres caribéens,issu de formation  dans certains pays,lesquels engagent l’islam, le christianisme[2]et les autres obédiences à tort dans des travers en ces régions y compris avec la marche évolutive de ces peuples et pays que l’islam  et autre religion ou obédience sont censés encourager et ou accompagner.
Dans la globalité généraliste il est un devoir d’excellence eu égard la voie de nos ancêtres (surtout en qualité de musulman caribeen et ou sud américain), d’intégrer les  donnes de la pensée musulmane dans la compétition. Notre formation s’adresse envers une population et un peuple pour créer un esprit de corps avec ses composantes, en conformité avec  ses aspirations légitimes.


 L’islam n’est pas en contradiction avec les intérêts légitimes d’aucun des peuples et ou pays opprimés
La normalité  s’inscrit dans la recherche spécifique sur la pensée musulmane en conformité avec nos buts communs, des  idées et les conceptions concernant les acteurs de l’évolution et de l’occupation du terrain de la massification populaire de la conscience du changement, craignant tous, en commun les  dérives collatérales occidentales et extrémistes néfastes.
Pour positiver dans la réalité,la majorité de ces peuples des caraïbes étant des (non musulmans) ou opprimés,notre devoir en qualité de musulman est de l’informer, qu’ils sachent que la oumma et l’islam sont ses alliés et nous devons  conscientiser ses composantes qu’elles soutiennent mutuellement  la résistance  des peuples musulmans vers le progrès, contre le système impérialiste occidental et ses auxiliaires néo colonialistes,n’étant, ni plus ni moins que le  retour dans le giron du système inhérent à leur civilisation non occidentale.
Gravissime erreur du Djihad(dans le sens de combattre son peuple opprimé) dans le discours extrémiste de « l’islam américain et ou takfirine»
Gravissime erreur du Djihad(dans le sens de combattre son peuple chrétien caribéen et ou sud américain)inculqué aux étudiants caribéens issus des écoles féodales wahhabo-salafistes et takfirines :
Il est une gravissime erreur d'un  caribéen musulman au sortir de certaines écoles  islamiques dans quelque pays croit ou disequ’il va faire Djihah (sens de combattre) contre son peuple opprimé, alorsqu’il ignore la domination  des opprimés par les oppresseurs eux même impérialistes américains et ouest européens et ou sionistes .
 C’est l’aveu de l’ignorance du suicide ou l’égarement que propose « l’islam américain » pour en faire des victimes exécutantes  des erreurs insensées,(comme en Syrie sous le terrorisme occidental) sous prétexte que leurs  peuples  sont chrétiens ; comme certains en font une interprétation non convenable des livres sacrés…
L’orientation de la pensée musulmane  dans sa dimension généraliste devrait pouvoir faire assimiler la donne unitaire du sacré et ou du divin à faire partager, pour pouvoir aider les peuples et pays des caraïbes et des Amériques à traverser toutes les étapes qui les ramèneraient, à travers le temps et l’espace des générations vers l’autodétermination, à l’instar du combat et de l’axe de la  résistance des peuples  musulmans , qui  s’inscrit dans une même lutte contre le colonialisme, l’impérialisme et le sionisme qui détruisent  la vie et la civilisation  de manière globale.…
CENTRE ISLAMOLOGIQUE AFRICAIN CARIBEEN DE RECHERCHES
ET DE LA PENSEE MUSULMANES


[1] Role des musulmans dans la découverte et le peuplement de l’Amérique(      http://islamcaraibe.blogspot.com/2012_03_01_archive.html)Ligue Islamique Fédérale Hexagonale et Antilles Guyane
[2] Voir google : Peuples Sans Etats et les AntillesGuyane (http://mackandal-liberation.blogspot.com/2013/08/sionisme-aux-antilles-guyane-des-tabous.html             

jeudi 10 octobre 2013

DE GUEVARA/CASTRO /AU CHEIKH NASSRALLAH ANALYSE DE L’ÉVOLUTION DES CONCEPTS UNITAIRES DE LA LUTTE ANTI IMPÉRIALISTE DU MONDE




DE GUEVARA/CASTRO /AU CHEIKH NASSRALLAH
ANALYSE DE L’ÉVOLUTION DES CONCEPTS UNITAIRES DE LA LUTTE ANTI IMPÉRIALISTE DU MONDE MUSULMAN A L'AMERIQUE LATINE

CENTRE ISLAMOLOGIQUE AFRICAIN-CARIBEEN DE RECHERCHESET DE LA PENSEE MUSULMANES

E mail : freresdesiles@yahoo.fr 


« Peuples afro-caribéens et toutes composantes confessionnelles, laïques et ethniques unissez vous ! ».




AUTODÉTERMINATION EN RAPPORT AVEC ORTHODOXIE DES RELIGIONS CHRISTIANISME, L’ISLAM, LES ASPIRATIONS FONDAMENTALES DES PEUPLES.
AVANT 1916 , L’ISLAM A TOUJOURS ETE UN SYSTEME INDEPENDANT DU SYSTEME OCCIDENTAL ,DANS SA DYNAMIQUE ACTUELLE DE REINTEGRATION SYSTEMATIQUE ,ET DE RESISTANCE NE PREVOIT-IL PAS VIS-A VIS DES PEUPLES OPPRIMES DES CARAIBES LE SOUTIEN A LEUR AUTO DETERMINATION ?
L’islam conçoit et admet les évolutions des peuples opprimés qui passent par l’autodétermination. C’est là l’actuelle tangente conceptuelle de la réalité évènementielle auquel les peuples et nations caribéennes doivent poser solidement les pieds.Eu égard l’observatoire régional caribéen et sud–américain il est patent de faire constat des grands retours, des traditions populaires et religions qui font l’histoire des civilisations. Il ne va pas sans dire qu’à l’unissons du combat planétaire de l’islam, l’on remarque que l’anti-impérialisme des peuples réintègre désormais le divin et le sacré ou leurs traditions religieuses unitaires d’une résistance spirituelle, nature-culture, sociale et temporelle.Désormais de par leurs attaches traditionnelles des peuples naguère fractionnés, victimes des frontiérismes, divisés par la tierce culture dominante occidentale, emboîtent le sacré et du divin, à l’unisson de l’islam contre l’impérialisme. Le sacré ou le divin au cœur de l’anti-impérialisme vient en prévision, telle une alternative salutaire et libératrice, face à l’impasse des travers et des dangers du nationalisme ethno racial, né en occident, un contre modèle de plus en plus rejeté par les victimes du système. Avec les missionnaires et conquistadors occidentaux le nationalisme ethno racial de l’occident avait fait table rase de l’existant culturel, de la nature-culture chez les peuples et pays dominés. Epargné de tels travers,l’islam a toujours été un système indépendant en terre islamique, le comble c’est la triste expérience de la sortie contraignante à laquelle la oumma (communauté islamique internationale) a été acculée dès 1916 par les stratégies impérialistes occidentales et pro-occidentales de l’intérieur. Une sortie forcée de son orbite et à l’intégration forcée de systèmes étrangers ; d’où les convulsions planétaires pour la réintégration actuelle qui se vivent mondialement et dont opposants et partisans du changement ne peuvent se montrer indifférents.Pour ce qui diffère dans le cas spécifique, des caraïbes dans ses évolutions différentes de la réalité historique du monde islamique doté puis dépouillé, de son propre système islamique, culturel et ou institutionnel indépendant ; puis maintenant en voie de revendication, d’efforts tout azimut , en vue nécessairement de sa réintégration.Il ne va pas sans dire qu’il en est tout autrement des peuples caribéens qui n’ont pu avoir ni la liberté ni le pouvoir de finaliser la création et ou la conception de leur propre système indépendant de celui imposé par les colonisateurs ou impérialistes occidentaux. Mettons à part l’expérience ô combien salutaire et positive évolutive : cubaine, haïtienne, bolivarienne vénézuelienne, et les systèmes indiens bolivien ou d’ailleurs, des tribus incas et autres, etc.Il conviendrait de faire remarquer, que parallèlement toutes les convulsions et tentatives de résistance islamique à sortir du système occidental pour réintégrer leur propre système intéresse, dans notre réalité quotidienne et au plus haut point tous les pays anti-impérialistes latino-américains aspirant à se dédouaner de l’hégémonie occidentale et américaine …Pour ne citer que Cuba de Fidel Castro, la Vénézuéla de Hugo Chaves, la Bolivie de Moales, le Brésil , les résistances haïtienne, guatémaltèque, colombiennes etc. etc.… Sans parler en Asie de la Coré du Nord et des résistances : multiformes, et muti-obédiences dans tout le reste du monde.De ce fait une solidarité objective lie implicitement et objectivement tous ceux des peuples aspirant à l’autodétermination et à se libérer du système occidental et ou du libéralisme.Et quelle aspiration légitime selon le positif raisonnement ! que des nations non européennes des caraïbes et de l’Amérique du Sud de s’inspirer de tous les anti-systèmes entrain de s’opposer par les résistances orientales et ou moyen-orientales face à l’occident. Et ce, pourquoi pas, dans une logique de pédagogie de sortie des impasses hégémoniques occidentales voire là où gangrènent les néo-colonialismes multiformes.De là les pays caribéens, sud-américains, de cette pédagogie anti-systémique vont pouvoir réinventer par eux et pour eux, et à leur niveau, un système différent de celui des SUPERPUISSANCES d’occident et de l’Amérique. Rejoignant le postulat de 1955 de BANDOUNG du non alignement en s’inscrivant dans une logique de solidarité basée sur une conception d’un « pluri vert » en remplacement d’un univers centré sur les politiques post-coloniales américaines et ou occidentales, anti-écologiques et contre la nature et l’humain.En ce sens, n’en déplaise à certaines subjectivités qui ne prennent pas l’habitude de l’intérêt supérieur de leurs peuples et nations mais qui gambergent dans un nombrilisme corporatiste pro occidental. Il est une affirmation qu’il doit exister des liens objectifs Sud sud, entre les peuples opprimés d’obédience islamique ou non islamique quels qu’ils soient. Il en convient comme la circulation naturelle des atomes de l’univers, que de tels liens constructeurs, une voie de la libération de l’oxygène de la vie humaine, et des peuples pour leur survie et développement. Ces liens des peuples transcendent les divisions que les Superbes et manipulateurs sous prétexte du christianisme et « de l’islam américain » et de d’autres idéologies veulent créer pour tenter de briser les stratégies communes des peuples censés s’opposer aux pôles d’injustices de la domination mondiale, en fomentant des querelles entre nations, religions, des méfiances, antagonismes, qui n’ont rien à voir avec ni l’essence, ni l’esprit, ni la lettre des textes divins sacrés et des messagers Jésus, Moïse, Mohamed (Paix sur eux).
C . I. A. C. R. P. M.